Lignes/lignes

MARC-ANDRE 2 FIGUERES [trilogie]
point/points/lignes/lignes [2007-2008-2009]

SUNPAINT Lignes lignes

SUNPAINT Lignes lignes

SUNPAINT Lignes lignes

SUNPAINT Lignes lignes

MA2F, en quête d’espaces inexplorés et de nouveaux rapports à la réalité, tente d’appréhender, à travers cette trilogie, un territoire de circulation interactif où l’individu, principal acteur de la société de réseaux, doit adopter un comportement particulier face au défi majeur de son environnement.

 

point/points [2007]

Il s’agit d’une réflexion sur l’espace sociétal ainsi que la place et le comportement des individus. Ces points représentent les individus par la couleur ou la non couleur : des points très colorés, des points n’apparaissant qu’à la lumière solaire, un point au phosphore se mettant en activité dans l’obscurité et un point à la feuille d’argent, être miroir, reflet de nous-même.

points/lignes [2008]

Avec l’apparition des lignes est induite la mutation nécessaire à l’individu pour évoluer vers son destin. Les points figurent l’individu statique, sédentaire, immobile. Les lignes de peinture photosensible symbolisent la génération, le nomadisme, la mobilité sociale. Elles révèlent, au rayonnement solaire, la liaison, la communication et par sa réversibilité, notre capacité à nous connecter, à mettre en action le réseau.

lignes/lignes [2009]

C’est l’émergence de l’individu libre et de sa dualité. Il est devenu énergie pure, à la fois immobile et en phase avec les mouvements de l’univers. Symboliquement, les points ont disparu, les lignes se concentrent sur elles-mêmes.

 

Le 2isme
Cette trilogie aboutit au 2isme, courant de pensée qui place le 2 (homme/femme) au centre de l’univers. Seul le 2 peut acquérir une liberté intérieure afin d’empreindre son territoire. De cette double révolution intérieure naît l’état de création, hors 2 soi, hors 2 ses limites, hors 2 son cadre. “L’humanité ne voit que ce qui se voit. C’est oublier qu’une chose ne peut exister seule”. Le 2isme permet de voir le monde tel qu’il est, avec le masculin et le féminin, le plein et le vide, le visible et le non visible… comme une unité.

Nano-immensité de l’œuvre.
« Nous vivons dans un si petit monde visible que nous pensons en être le centre, alors que celui-ci est immensément grand… » MA2F s’attache à démontrer que ce que l’on voit n’est qu’une infime partie du monde. Ces tableaux sont une infinité de tableaux, comme il y a une infinité d’individus, de combinaisons sociales, de regards et d’interprétations possibles.

Impermanence de la couleur.
« La couleur, c’est la misère de la peinture… » Effet d’annonce, provocation, auto critique…? Rien de tout cela, il s’agit de faire prendre conscience que notre perception du monde et ses représentations sont bien en deçà de la réalité. L’artiste exploite un nouveau procédé de peinture interactive photosensible, le MA2FSPP (ma2f sun-paint process ©). Ces pigments réagissent à la lumière du soleil de manière progressive, translative et réversible.

Art et Sciences
MA2F, avec ses nouvelles couleurs, préfigure les technologies contemporaines et concrétise son développement prospectif d’une relation intense entre l’art et la science, proposant plusieurs niveaux physiques de lecture d’une même œuvre et donnant à réfléchir sur de nouveaux points 2 vue…