Théorie érotique du clocher de Collioure ©

 

Le clocher de l’Église de Collioure est le seul au monde à avoir les pieds dans l’eau mais il possède une particularité encore plus singulière puisqu’il est surnommé : le clocher phallique.

 

Théorie érotique du clocher de CollioureC’est au hasard de flâneries dans la nature environnante qu’a surgi, pour MA2F, la réalité de cette image fortement ancrée depuis toujours dans le patrimoine local et que l’imaginaire collectif a surnommé ainsi. Une impression suggérée, lors d’une observation d’en bas, c’est-à-dire de la plage, et qui se transforme dès que l’on change de point de vue. Sur le haut d’une colline surplombant la mer, près du fort Saint-Elme, la vision se féminise et le port, auparavant socle du clocher phallique et emblème masculin, se métamorphose, associé à la crête rocheuse, en un réceptacle, une matrice, vision schématisée, coupe d’anatomie féminine.

Le clocher devient ainsi le plus érotique des monuments. Il est hermaphrodite. Mais ce n’est qu’une question de points 2 vue. 

 

Théorie érotique du clocher de CollioureA partir de cette idée, MARC-ANDRÉ 2 FIGUERES a élaboré une “Théorie Érotique du Clocher de Collioure”, articulée autour de 23 toiles, de dessins et d’une publication.

Théorie alimentée par la confrontation de deux documents : une vue topographique de Collioure et une coupe anatomique longitudinale d’une femme enceinte, réalisée d’après des études de Léonard de Vinci sur le corps humain.

La comparaison va s’établir par le jeu d’associations anatomiques des différentes parties du port, observées à partir de deux points de vue particuliers, de près ou de loin. Celle-ci est une vue de l’esprit, une re-construction de la réalité un peu comme dans un procédé en trois dimensions.

Une transposition du paysage à partir de deux images juxtaposées, à priori identiques mais en réalité légèrement différentes parce que conçues l’une pour l’oeil droit et l’autre pour l’oeil gauche.

Les deux yeux ne voyant pas les mêmes choses, le cerveau va superposer les deux propositions pour n’en former qu’une seule, une image nouvelle, recomposée, imaginaire mais pourtant bien vivante, qui va synthétiser les nouveaux pôles topographiques attribués au corps.

 

 

 

 

 

 

OUVRAGES DE REFERENCE

>> Commander en ligne

Théorie érotique du clocher de CollioureThéorie érotique du clocher de Collioure

 

Point 2 vue autour du clocher de Collioure
Point 2 vue autour du clocher de Collioure